Hephaistos | Titans de l'Olympe

Hephaistos | Titans de l'Olympe

Héphaïstos, le fils d’Héra, méprisé par Zeus

Lorsque nous parlons des enfants qu’on engendré Zeus, il nous vient à l’esprit le nom d’Aphrodite, la déesse de la beauté, de l’amour et de la fécondité ; mais encore le nom du grand Apollon, le dieu de la beauté et de l’inspiration, des dieux qui étaient à tomber par terre. Cependant, il avait un frère ou un demi-frère. Un dieu renié par ces parents dès son enfance parce qu’il était trop laid pour être un dieu.

Un dieu né sans père

Alors même qu’Héphaïstos (titans-olympe) n’était pas encore nait, son avenir s’annonçait déjà être sombre. Selon la légende, Héra aurait eu cet enfant sans le concours de Zeus et que c’est pour cela que l’enfant naquit aussi laid. Mais peut être qu’il s’agissait d’une manière de sous entendre que Zeus refusa de reconnaitre l’enfant comme le sien.

Une ascension peu glorieuse

Abandonné dans les eaux de mer, Héphaïstos revint à l’Olympe après un change, pour avoir pris en otage sa mère. Il obtenu la main d’Aphrodite et installa sa fonderie dans la montagne des dieux. Mais malgré tous cela, les dieux de l’Olympe avait toujours le dédain pour le lui. Ils ne le reconnaissaient pas comme étant l’un des leur. Ils le considéraient comme leur serviteur, leur forgeron et avaient peu de considération envers lui.

Du courage, plus qu’il n’en faut n’aurait pas suffit à garder sa place parmi les dieux

Athéna et Apollon quant à eux avaient la gloire et la beauté mais n’avaient ni l’audace ni le courage d’Héphaïstos. En effet, seul le dieu du feu, de la forge et des volcans a osé désobéir à Zeus pour essayer de délivrer Héra de ses deux chaînes. Et s’est ainsi que Zeus le bannit de l’Olympe et qu’il perdu définitivement sa place dans la montagne des dieux.