Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos, le fils d’Héra

Il est l'enfant de la déesse du mariage et protectrice de la femme, Héré. Diverses sources déclarent que son père est le dieu suprême, Zeus. A l'inverse, d'autres déclarent que Héra a donné naissance à Hephaistos (Dieu-antique) seule. Ce dieu grec est représenté comme un forgeron, bien souvent éclopé. Sa mère le jeta du haut du domaine des dieux. Très peu de pièces artistiques représentent Hephaistos. Dans bien des cas, il apparait aux côtés d’autres dieux comme Poséidon ou Artémis.

D'après le chef d'oeuvre littéraire "L’Odyssée", il était l'époux d’Aphrodite, la déesse de l’amour. Les différents récits livrent une histoire divergente au sujet de l'épouse et des enfants d’Hephaistos. Hephaistos le bancal est quoiqu'il en soit uni à une compagne symbole de beauté.

Les innombrables réalisations d'Hephaistos

Hephaistos a en particulier élaboré le palais d'Aphrodite, le sceptre de Pélos et le trône de Zeus. Cet inventeur de génie a découvert l'ouvrage du bronze et de l’argent. Parmi les armes légendaires confectionnées par Hephaistos, la cuirasse de Diomède, les armes de Memnon et le bouclier d’Achille.

Hephaistos, un dieu de la forge systématiquement incarné avec sa claudiquation

Il est dessiné avec des pieds tournés vers l'extérieur sur le Vase François. Plusieurs raisons ont été avancées par les spécialistes de la mythologie hellénique quant à l’origine de la boiterie d’Hephaistos, notamment les hideux démons chtoniens ou le dieu égyptien Ptah-Patèque. Homère le surnommait en particulier "L'illustre Boiteux".

Le dieu du feu et les conflits

Au moment de la gigantomachie, Hephaistos causa la mort de Mimas : il l'a enseveli sous du métal en fusion, qui devint le volcan Vésuve. Aidé d'une nymphe et de géants, il avait bâti sa forge dans le volcan l'Etna. C'est pour cela que d'aucuns lui accordent le trône de l'île sicilienne. Quand Prométhée a cherché à faire main basse sur le feu pour le donner aux humains, c’est Hephaistos qui l'aurait enchaîné à un rocher.

Dans sa cité de résidence, un feu nouveau était allumé chaque année et remis aux artisans. On trouve très peu d'oeuvres représentant Hephaistos, malgré le rôle crucial du travail du feu dans la Grèce antique. Quelques célébrations grecques lui sont dédiées. Citons les exemples de la fête des phratries, de la Chalkeia et des Apatouries. 3 lieux de célébrations sont dédiés à Hephaistos dans la capitale grecque : un grand temple sur la butte du Koronos Agoraioset deux autels.